Le sommeil, élément essentiel de la récupération du sportif

Alimentation, sport et sommeil

Au même titre que l’alimentation, le sommeil est essentiel à la récupération du sportif. Mais il est conditionné par de nombreux paramètres dont des facteurs nutritionnels. En effet, la sérotonine est une hormone qui pilote l’état de vigilance en favorisant l’endormissement. Or certains aliments conditionnent la synthèse de cette hormone, et vont avoir pour conséquence de faciliter ou à l’inverse de nuire au sommeil.

Voici une présentation des aliments favorisant le sommeil :

Un bol de lait chaud, souvent utilisé pour ses vertus apaisantes.
Des hydrates de carbone (les pâtes, riz complet, pommes de terre, pain complet).
Des boissons chaudes notamment par un mécanisme thermique et mécanique sur les organes digestifs.
Certaines plantes contenues dans les tisanes sont reconnues pour agir sur l’équilibre nerveux et l’endormissement : tilleul, verveine, camomille, passiflore, valériane…
Des boissons décaféinées comme la chicorée.

D’autres éléments, à l’inverse nuisent au sommeil :

Des plantes comme la réglisse et la menthe connues pour leur vertus stimulantes.
Des excitants (caféine, théine…).
Évitez un régime trop restrictif ou de sauter un repas ! En effet, une carence énergétique entraîne un réveil nocturne dont il sera difficile de se défaire.
Attention à un apport excessif, cause évidente de difficulté de digestion et de lourdeur abdominale.
Attention aux graisses cuites (fritures, panures, sauces) qui causent une digestion très lente.

 


Vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation, le sport et le sommeil ?

Retrouvez cet article dans notre livre blanc composé de 60 conseils.

<<< Téléchargez gratuitement l’intégralité de votre livre blanc « La nutrition sportive » >>>


 



>>Parlez-en et recevez 5 euros en bon d'achat !